Quand le volume côtoie la légerté